JS Awetive - шаблон joomla Joomla

EPOQUE 2 : L’envers du décor (1975 -1995)

La gauche au pouvoir : des espoirs déçus

Bâtiments qui vieillissent mal, infrastructures jamais réalisées, enclavement, absence de centre social… A Pissevin, les frustrations s’accumulent face aux promesses jamais tenues.

Malgré l’arrivée d’un gouvernement de gauche, les habitants des quartiers populaires ne voient pas leur sort s’améliorer et ils se sentent abandonnés. 

 

Du côté des populations issues de l’immigration, ce n’est pas non plus l’état de grâce : la gauche avait fait beaucoup pour défendre leurs droits mais, une fois au pouvoir, elle ne comprend pas que les temps ont changé. La deuxième génération ne se contente plus d’obtenir des meilleures conditions de vie, elle réclame la citoyenneté.

Des révoltes éclatent dans les quartiers où ont été concentrées les populations d’origine étrangère. En 1981 les émeutes des Minguettes à Vénissieux, près de Lyon, frappent l’opinion publique par leur violence.

En 83, un jeune militant blessé par la police et le "curé des Minguettes" lancent l’idée d’une grande marche pour l’égalité et contre le racisme. Surnommée la marche des Beurs, elle est un épisode très symbolique de la lutte des enfants français de parents immigrés pour leur reconnaissance. Partis de Marseille à une trentaine, ils traversent la France à pieds. A leur arrivée à Paris, ils sont plus de 100000 et une délégation est reçue à l’Elysée.

 

 

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

cg_gard
nimes
nimes3

CONCEPTION DU SITE

ADMINISTRATION DU SITE

LA PERMANENCE DE L'ESPACE DE COOPÉRATION NÎMES-PISSEVIN